More Website Templates @ TemplateMonster.com - October 10, 2011!


Ph des participants à l'atélier. Ph crédit de Léviane Zawadi

Quelques jours après le lancement officiel du Projet d’Appui au Secteur Agricole  par la coordination nationale de ce projet et la signature des contrats par les OP Chefs de file, l’heure est au lancement au niveau de la base. La Ligue des Organisations des Femmes Paysannes du Congo, LOFEPACO est l’une des organisations paysannes chefs de file du Projet d’appui au Secteur Agricole est active sur terrain depuis le mardi 23 juillet 2019.  Les  paysans de l’axe Kyatsaba- Mabalako ont été premier a être informés  et formés sur le projet. C’était au cours d’un atelier organisé par la LOFEPACO à Kyatsaba. Les participants à cette rencontre se sont dits satisfaits et promettent soutenir le projet jusqu’au bout.

Les cérémonies d’ouverture officielle de  cet atelier  ont été présidées par le Chef du groupement Batangi-Bingo, délégué de l’administrateur du territoire de Beni empêché. Dans son mot d’ouverture, l’autorité locale a salué la mise en œuvre de ce projet. Elle espère qu’avec l’expérience de la LOFEPACO dans la filière riz, ce projet connaitra un succès dans cette partie du territoire de BENI.  Présente à cette cérémonie Madame Kahabu Buyingo Bénigne, présidente de la LOFEPACO a fait savoir que la ligue des organisations des   femmes paysannes du Congo  a été sélectionnée pour faciliter la filière riz en Territoire de Beni. Le projet vise, pour le cas précis de la filière riz à améliorer la productivité et la rentabilité du riz pratiqué par les petits producteurs/rices dans le territoire de Beni par le développement des services économiques. Ainsi aurait-il contribué durablement à améliorer la sécurité alimentaire et le revenu des ménages riziculteurs de Beni.  « Il est reconnu que l’intensification de la production agricole passe entre autres, par l’utilisation adéquate de semences améliorées, d’engrais et de produits de traitement phytosanitaire.          A travers ce projet, la LOFEPACO voudrait renforcer l’adoption de l’utilisation des engrais pour ainsi améliorer le rendement. Entre autres moyens pour ce faire figure la vulgarisation des techniques de fertilisation des sols à travers les champs de démonstration et les champs écoles-Paysans (utilisation et application des engrais), l’octroi des engrais et l’accompagnement technique des riziculteurs à travers leurs champs respectifs, a fait savoir madame Masika Nyinyavo Marlène, Coordonatrice du projet et Secrétaire Exécutive de la LOFEPACO. A noter qu’après la signature des contrats de collaboration entre le PASA-NK et les OPCF, il s’avère impérieux juste après de partager les informations pertinentes sur le projet à travers la zone de mise en œuvre du projet pour une bonne adhésion et une bonne appropriation du projet par les acteurs et parties-prenantes au projet (riziculteurs, acheteurs, consommateurs, transporteurs, Organisations de base de la filière riz, transformateurs, fournisseurs d’intrants, COOPEC et IMF, Services Etatiques, Autorités politico-administratives locales, etc.) .

Signalons que le projet d'appui au secteur agricole du Nord Kivu (PASA NK) est une intervention du gouvernement de la République démocratique du Congo cofinancée   par (i) le Fonds International de développement agricole (FIDA), (ii)le Fonds de Développement des pays exportateurs de pétrole (OFID), (ii) l'Etat Congolais et (iv)  les bénéficiaires, qui vise à consolider et rentabiliser les filières maïs, riz, pomme de terre et café en faveur de 28.400 ménages de petits producteurs dans les territoires de Nyiragongo, Rutshuru, Masisi, Beni et Lubero au Nord-Kivu. L’accord de financement a été signé le 28/Décembre/2016 entre le FIDA et la RDC, pour une période de 9 ans.

                                    Service de Communication

Vous avez aimé cette publication? Cliquez sur les boutons ci-dessous pour partager ce cintenu à vos amis


(