More Website Templates @ TemplateMonster.com - October 10, 2011!


Ph d'ensemble des participants à la cérémonie

Contribuer à la réduction des risques au niveau acceptable dans la gestion des activités par les partenaires de mise en œuvre et les services publics au niveau des finances, des acquisitions et de la réalisation technique des activités du projet d'appui au secteur agricole du Nord Kivu (PASA NK),tel  est l’objectif de l’atelier de deux jours tenu en ville de Butembo  du 14  au 15 juin 2019 chez my Royal hôtel.

 Les représentants des OP (COOCENKI, COOCENKI, LOFEPACO, SYDIP et Rikolto) chefs de file dans PASA N-K prennent part à cette rencontre. Les délégués de la FOPAC Nord-Kivu, de l’UCG a ainsi que des représentants des services publics en lien avec l’Agriculture dans l’accompagnement des producteurs agricoles sont également de la partie. Dans son mot de bienvenu, monsieur Bruno Kazadi Bukasa, Coordonateur du projet PASA N-K a souhaité la bienvenue à tous les participants à cet atelier. Il a fait savoir qu’au cours de cet atelier de deux jours, les partenaires seront informés et orientés sur le mode d’utilisation de fonds du partenaire FIDA. « Avec l’améliorer les routes des dessertes agricoles, l’augmentation de la production, l’amélioration de la commercialisation des produits agricoles ce projet  va contribuer à la stabilité de la paix à l’Est de la RDC en particulier et dans les pays du Grand Lac », a-t-il fait savoir. Tout en rassurant que le  financement FIDA est déjà disponible ainsi donc les participants ont été appelé à s’approprié les acquis de cet atelier pour mener en bon port les activités dudit projet.

Présent à cette rencontre, monsieur TSIKO Patrick, Maire Adjoint de Butembo a fait savoir que l’accès à ce  financement est une  chance  et une bénédiction pour les OP et les bénéficiaires de ce projet.  Ainsi donc, tous les intervenants sont appelés à être responsables et conséquent dans la conduite des activités sur terrain et la gestion de ce fonds. «  Si vous vous sentez incapable d’atteindre les objectifs de ce projet, il est grand temps de s’abstenir de peur de faire honte aux yeux du monde », lance le maire d’on tôt ferme. Il  appel  les OP chefs de file de bien lire le contrat avant d’apposer leur signature. « Nous allons nous surveillez mutuellement en vue d’atteindre les Objectifs du projet car une fois un partenaire gère mal le financement, le projet risque d’être interrompu  pour tous », a-t-il indiqué.

A noter que c’est son Excellence monsieur le Ministre provincial de l’agriculture qui a ouvert officiellement ces travaux. Dans son intervention, il a montré aux participants l’importance de ce projet pour le Nord-Kivu en particulier et pour la RDC en générale voir pour les pays voisin. Docteur Martial Kambumbu a fait savoir que la séance de ce jour est une belle occasion de forcement de la compréhension commune pour l’atteinte des objectifs du projet. « Au vu de nombre considérable  des ménages cibles et de l’implication soutenue du gouvernement de la RDC sous la commande du Président de la République Antoine Felix Tshisekeki Kilombo, soucieux du social des congolais, nous saluons  chaleureusement l’engagement de FIDA  pour l’acceptation de la mise en œuvre de ce projet malgré les contextes spécifique de la province du Nord-Kivu qui est en vocation grenier agricole.

Tout en remerciant les parties impliquées dans ce projet pour leur attachement au succès, son excellence monsieur le ministre de l’agriculture les a  exhortés de fournir plus d’effort dans la gestion  de fonds public en conformité aux exigences des  procédures applicable par ce projet appuyé financièrement par FIDA.

 

Une cible importante dans PASA NK

Le PASA N-K cible un total de 28400   ménages qui    bénéficieront directement du projet. Ils sont   répartis dans   quatre filières à savoir, 4000 producteurs de pomme de terre  dans les territoires de Lubero,   Nyiragongo le territoire de Masisi sous la facilitation du SYDIP, 5000 producteurs de maïs   dans le territoire de Rutshuru sous la facilitation de la COOCENKI, 5600 producteurs de riz  dans le territoire de Béni sous la facilitation de la LOFEPACO, 13 800 producteurs de Café en territoire de Beni, Lubero et Rutshuru  sous la facilitation de  Rikolto.

Précisons que le projet d'appui au secteur agricole du Nord Kivu (PASA NK) est une intervention du gouvernement de la République démocratique du Congo cofinancé   par  le Fonds International de développement agricole (FIDA), le Fonds de Développement des pays exportateurs de pétrole (OFID), l'Etat Congolais et les bénéficiaires, qui vise à consolider et rentabiliser les filières maïs, riz, pomme de terre et café en faveur de 28.400 ménages de petits producteurs dans les territoires de Nyiragongo, Rutshuru, Masisi, Beni et Lubero au Nord Kivu. L’accord de financement a été signé le 28/Décembre/2016 entre le FIDA et la RDC, pour une période de 9 ans. Initialement prévu pour  une période de 9 ans, le PASA  couvrira une  période de 7 ans de 2019 à 2025. Sa mise en œuvre s'appuie sur des organisations paysannes et des organisations non gouvernementales étant chacune sous la responsabilité de chef de file d'une filière agricole spécifique.

                                      Jean de Dieu Kayithula

Vous avez aimé cette publication? Cliquez sur les boutons ci-dessous pour partager ce cintenu à vos amis


(